Retour sur le "big chop"

Publié le par Ebony Madinina

big chop
big chop

Bonsoir les Afrotifs,

Le big chop...mais ka sa yé sa ?? C'est une façon de signer ton retour au naturel. Pour se faire, tu coupes toutes tes longueurs défrisées pour n'avoir que tes repousses naturelles. Oui, le grand saut à deux pieds dans le monde nappy ou naturel...

Ben oui, chères Afrotifs, en arborant les rues de Fort-de-France et d'ailleurs, les centres commerciaux, parmi nos connaissances...nous rencontrons des femmes, toute en beauté avec leur coiffure sur cheveu naturel, jeunes ou moins jeunes qui ont fait leur saut dans le naturel. En plus, le big chop n'a pas d'âge, n'a pas de catégories socio-professionnelles etc. Waaaouh ! c'est le pied !! oui, oui, je veux ! je le veux !!

Sauf, sauf qu'un big chop...se prépare ! OUI... mentalement, psychologiquement...

Se préparer mais comment... ??

Jeune Afrotif, les bonnes questions , tu te poseras et tu y répondras sincèrement :

- sur tes raisons propres, personnelles de ton retour au naturel (on ne s'embarque pas pour la grande colo entre copines). C'est une affaire entre toi et toi-même.

- sur l'acceptation de ta prochaine apparence physique : cheveux COURTS et CREPUS frisés, bouclés !

- sur le regard et/ou les remarques des autres ( personne ne s'en moque véritablement...). Celles-ci peuvent être accueillantes ou acerbes... il y a encore de ça, a tè Matnik, wi. Tu es toujours la même mais différente. Tu suis...?

- sur le changement de tes habitudes et de ton rythme capillaires. La chevelure qui pousse sans conduite...han, han, ça ne marche pas avec notre nature de cheveu.

- sur la pousse de ta chevelure. On ne la joue pas "Miroir, Miroir, combien de centimètres ai-je gagnés depuis hier ? Oui, ton cheveu pousse mais ... patience.

- sur ton rapport à la mode. ... y a la dernière coupe à la mode ! je veux ! Oups ! peux pas !

- sur cette démarche irréversible. "Mon dieu, qu'est-ce que j'ai fait ????!!!"

Te voilà prête, jeune afrotif.

Loin d'être une mission impossible, le grand retour au naturel mérite réflexion sinon on peut vite être déçue. Pour mieux passer ce cap, il est intéressant de se documenter via les blogs, les vidéos des utubeuses etc, de se préparer simplement pour vivre ses tifskreyol patiemment.

Plus tu avanceras dans ta conquête capillaire, plus tu seras à l'écoute de ton cheveu et tu lui apporteras les soins adéquats et...oui tu apprécieras ta nature de cheveu.

Mon histoire ...

Effectivement, j'avais l'habitude du naturel mais toujours en faisant une transition. Puis, en 2012, j'ai fait un big chop et je n'y étais pas préparée. Résultat, mon afro a eu une courte durée de vie, moins de 2 mois.

Puis, en 2015, nouveau saut dans le naturel avec un big chop de presqu' un an. Et je le vis beaucoup mieux !

Pas de honte en cas d'échec...Bonne nouvelle au rayon capillaire !! ... on peut se tromper et puis après tout...les cheveux, ça repousse !

A an dot soley !

Retour sur le "big chop"

Publié dans Entretien

Commenter cet article